01

POURQUOI METTRE EN OEUVRE UN CONTRAT DE CO-TRAITANCE ?
EN SAVOIR PLUS…

02

COMMENT RÉUNIR
LES CONDITIONS DU SUCCÈS ?
EN SAVOIR PLUS…

03

DES BÉNÉFICES
MULTIPLES
EN SAVOIR PLUS…
POURQUOI METTRE EN OEUVRE UN CONTRAT DE CO-TRAITANCE ?

POURQUOI METTRE EN OEUVRE
UN CONTRAT DE CO-TRAITANCE ?

« Le recours à une Entreprise Adaptée ou un ESAT est un choix Responsable d’externalisation. Partagez-le ! Découvrez et faites découvrir des solutions qui font leurs preuves depuis plusieurs années. »

Marie-Hélène LANOË, GESTFORM

Encore des freins à l’externalisation de projets vers le secteur adapté ? Appuyez sur l’accélérateur de la co-traitance !

Une externalisation d’activité n’est jamais évidente à faire accepter. Si elle touche au coeur de métier de vos collaborateurs ou si elle modifie leurs pratiques, des résistances apparaissent. Et si, en plus, on parle de handicap, vous lirez encore, sans doute, une inquiétude dans le regard de vos « clients internes »… Ou bien vous-même vous demanderez à qui vous adresser ? Et pourtant ! Le recours à une Entreprise Adaptée ou un ESAT est un choix Responsable d’externalisation. Alors ! Partagez-le !

Chez GESTFORM, une dizaine de contrats différents sont réalisés, pour des grands comptes, en co-traitance avec des éditeurs, des constructeurs, des acteurs nationaux du Facilities Management. Ce sont près de 70 personnes qui travaillent en gestion documentaire, support in-situ, éditique ou maintenance d’équipements sur nos trois sites et ceux de nos clients. Une part significative de notre activité !

GESTFORM a vu la co-traitance se développer fortement depuis bientôt 7 années. AIRBUS Group a été précurseur du sujet : la Politique Achats initiée par Monsieur Patrick FANGET a imposé que ses fournisseurs candidatent systématiquement avec une version d’offre «Disability Friendly ».

La co-traitance est l’opportunité d’apporter une dimension sociétale à des externalisations existantes. A l’occasion d’un renouvellement de Marché et en tant que « Plan de Progrès », un mieux-disant social peut être aussi compétitif que le moins-disant financier… voire davantage !

En évitant les aprioris, vous aurez toutes les chances d’avoir une bonne surprise ! GESTFORM, comme la plupart des entreprises adaptées, se professionnalise d’années en années sur son cœur de métier. Développer les compétences de ses salariés et rester à l’écoute de ses clients est encore plus vital dans une entreprise prestataire de services à taille humaine ! La technicité et l’implication sont au rendez-vous.

Bien évidemment, comme une sous-traitance directe, la co-traitance permet au donneur d’ordre de bénéficier d’un chiffre d’affaires utile déductible de son obligation d’emploi de travailleurs handicapés. Pour ce faire, il faut une commande et une facturation directe au client. Les conditions de la réforme 2019 sont toujours favorables aux grands donneurs d’ordres dans ce domaine !

A titre d’exemple, CANON et GESTFORM se sont associés pour une prestation de mise à disposition de matériel d’impression multifonctions pour un Grand Groupe Bancaire. Dans ce contrat cadre, CANON porte la responsabilité de la prestation du Marché, et le choix est laissé libre aux Sociétés du Groupe de faire appel ou non aux services de GESTFORM pour la maintenance.

  • Tandis que CANON a mis à disposition 5000 copieurs pour 15 entités (réparties en sites diffus, de type Campus, Agences bancaires…), GESTFORM a été chargée d’assurer la maintenance, la gestion du parc, le monitoring de ces mêmes copieurs en détachant et manageant ses équipes sur sites.
  • CANON a formé les premiers opérateurs de GESTFORM qui représentent aujourd’hui, pour différents clients, 25 équivalents temps plein,
  • De belles montées en compétence pour des techniciens qui ont augmenté leur employabilité.
  • Voici quelques témoignages recueillis auprès des utilisateurs : «Étroite collaboration avec l’équipe IT», «Une personne professionnelle, pro active, réactive qui donne toute satisfaction à l’équipe projet et aux utilisateurs ».

GESTFORM, par son professionnalisme, sera votre prestataire direct sur beaucoup d’activités en gestion documentaire, traitement de données, éditique et Facilities Management. Mais la co-traitance est aussi un moyen de déployer l’emploi des personnes en situation de handicap sur des marchés encore plus importants. Beaucoup de donneurs d’ordre ont déjà recours à cette solution.*

*47% d’entreprises sollicitent ou souhaitent solliciter la co-traitance ESAT et EA sur près de 400 donneurs d’ordres interrogés dans l’Observatoire Economique National 2018-2019 – Le Réseau Gesat

COMMENT RÉUNIR LES CONDITIONS DU SUCCÈS ?

COMMENT RÉUNIR
LES CONDITIONS DU SUCCÈS ?

Un contrat conforme et quelques pièges de bon sens à éviter : vous avez la base ! Cette forme d’Achat et de contractualisation n’est pas si différente d’un Achat classique. Et vous faites un choix à forte implication humaine.

Marie-Hélène LANOË, GESTFORM

Un projet comme les autres, la RSE en plus, c’est mieux !

Vous pensez que la co-traitance est une « usine à gaz » ? Vous pensez contradictoire de réduire le nombre de fournisseurs et de partir dans cette voie ? Vous craignez des risques contractuels ? Zoom en quatre étapes sur une démarche qui donne du sens à votre consultation !

L'EXPRESSION DU BESOIN

Susciter la participation à l’emploi des personnes en situation de handicap est une première étape. La réponse en co-traitance peut donc figurer comme une condition du Cahier des Charges.

En la matière, deux possibilités se présentent :

  • Définir d’emblée, en tant que Client, la part externalisée vers le secteur adapté
  • Laisser les prestataires construire et imaginer leur offre « commune » et la répartition des activités.

La position et la pratique de GESTFORM sur le sujet est, clairement, de privilégier la deuxième possibilité. Cette alternative incite les partenaires futurs à se projeter, ensemble, vers le fonctionnement cible et laisse plus de choix. Potentiellement, les offres seront plus riches et le choix élargi. La difficulté sera donc de les comparer. En cela, un critère de choix « recours au secteur adapté » peut figurer parmi les critères de sélection avec une pondération choisie, au même titre que des critères de performance technique ou financière.

LE CHOIX DES OFFRES

Qu’il s’agisse du secteur adapté ou de n’importe quels prestataires, le bon sens est d’être vigilant sur quelques « détails » qui peuvent faire la différence dans le cas d’une co-traitance :

  • Les prestataires ont-ils déjà travaillé ensemble, sont-ils concurrents ou complémentaires ?
  • Viennent-ils ensemble en soutenance et quelle est la participation respective des acteurs ?
  • Le management des équipes est-il autonome ? Comment le risque de délit de marchandage est-il anticipé ?
LA CONTRACTUALISATION

La co-traitance avec une entreprise adaptée est un contrat tri-partite comme un autre. Les deux fournisseurs créent entre eux un Groupement Momentané d’Entreprises qui n’est pas une société. C’est la mise en commun ponctuelle, pour les besoins du Marché, des ressources des entreprises qui fournissent le service. Le GME désigne un mandataire qui est un peu le garant technique et dont le rôle est défini. Ce mandataire peut être solidaire pour l’Entreprise Adaptée, vis-à-vis du client final de l’ensemble du fonctionnement du Marché. Le plus logique est que chacun soit responsable de la part du marché qu’il réalise en cas de défaillance.

Des modèles existent et les juristes sont sensibilisés à la question, dans la plupart des cas. Rien d’insurmontable !

LA VIE DU CONTRAT

Découplez les discours et pilotez les actions ! Certains prestataires peuvent user de l’argument « Achats Responsables » comme d’un Cheval de Troie pour l’obtention d’un marché. En anticipant une mise en pratique objective et quantifiable, vous pilotez la réalisation effective des beaux discours ! Comment ? En isolant un lot dédié au secteur adapté, en exploitant des reportings pertinents, en auditant vos prestataires, en organisant certains comités techniques avec les deux parties, par exemple.

Considérer l’Entreprise Adaptée ou l’ESAT comme un prestataire à part entière, avec exigence et respect, à la hauteur de vos enjeux ! Assurez-vous de l’équilibre entre les partenaires, sans ingérence. Une démarche qui dépasse les seuls enjeux techniques et financiers !

DES BÉNÉFICES MULTIPLES

DES BÉNÉFICES MULTIPLES

Combiner la performance économique et sociétale est certainement la seule stratégie d’entreprise pérenne…

Marie-Hélène LANOË, GESTFORM

Mettre en place une co-traitance est une complexité supplémentaire ? Ou plutôt un challenge ? Quelques arguments complémentaires pour se lancer…

En France, aujourd’hui, 150 000 personnes en situation de handicap ont un emploi en structure adaptée, dans plus de 2 200 entreprises *(Source : Observatoire Economique National 2018-2019 – Le Réseau Gesat). Bien souvent les structures sont donc des ETI ou des PME.

La co-traitance est une chance, pour une « petite entreprise », d’accéder à un Marché d’ampleur nationale. Et une chance, pour la grande structure, de découvrir un nouveau réseau de ressources !

A grands comptes, grands fournisseurs ? Les structures de coûts des gros acteurs et leur positionnement stratégique grèvent parfois les budgets. La compétitivité qu’ils recherchent peut les orienter vers des partenaires plus spécialistes mais flexibles, avec des frais de structure moins élevés. Leurs offres globales peuvent s’en trouver allégées en coût total d’acquisition pour le client. Et ces sociétés sont déjà coutumières de sous-traitances ou de partenariats…

Bien entendu, la part confiée à l’Entreprise Adaptée ou l’ESAT contribuera, si vous êtes éligibles, à réduire la contribution AGEFIPH. Une moins-value d’environ 25% sur la facturation dans le cas de GESTFORM.

Le maillage territorial est parfois limité ou inadapté chez certains prestataires : la co-traitance renforce la présence locale, l’achat et l’emploi de proximité et optimise l’impact environnemental. Vous y aviez pensé ? Evitez ou limitez l’off-shore est sans doute possible et… préférable !

Enfin, votre prestataire de « Rang 1» va ainsi, lui aussi, évoluer dans sa prise en compte du handicap. Changement de perception, travail d’équipes, partage des risques et des réussites : au fil du temps, les collaborateurs des trois « parties » apprennent à se connaître et à se reconnaitre. La co-traitance est une démarche « inclusive » qui décuple les acteurs sensibilisés et impliqués dans cette démarche sociétale.

Recruter, intégrer, professionnaliser une personne en situation de handicap est la spécialité et le premier savoir-faire de GESTFORM et du secteur adapté : appuyez-vous sur cette compétence en complément de vos propres démarches d’intégration !

Combiner la performance économique et sociétale est certainement la seule stratégie d’entreprise pérenne. Et chaque choix contribue pour partie à l’ensemble. Alors, commençons tout de suite !

CO-TRAITANCE